• Alexanne Bolduc

14 février, de nombreux sportifs t’attendent avec impatience!

Depuis déjà plus de 1 mois que les activités sportives d'équipes ont été, encore une fois, mises sur pause, due à la pandémie COVID-19. Jusqu’à maintenant, à l’aube de ces 2 ans d’anniversaire, c’est plus de 12 mois d’arrêts intermittents des pratiques sportives!

Pour tous les sportifs, qui sont excités de retrouver leurs sports dans la semaine du 14 février, sachez que je vous comprends et que je vis le même engouement que vous. Par contre, il est important de mentionner qu’il faut reprendre le sport avec modération et sagesse! En effet, il sera important de demeurer prudent et moduler vos attentes quant à votre reprise sportive si vous ne voulez pas qu’une blessure vous arrête! C’est pourquoi, en attendant impatiemment votre retour au jeu, je tiens à vous rappeler quelques petits points clefs.


Reprenez tranquillement

N’essayez pas de rattraper le temps perdu en saisissant toutes les occasions possibles de jouer! Il est important de favoriser une reprise progressive, afin d’éviter les blessures et le surentraînement. En effet, vos muscles seront sollicités de manière répétée et inhabituelle, votre corps travaillera plus fort et différemment que dans le dernier mois, ce qui causera des microtraumatismes et microlésions musculaires. Votre corps aura donc besoin de bien récupérer entre les séances sans quoi les microtraumatismes et microlésions deviendront trop importants et vous exposeront davantage aux blessures. En effet, le repos est un élément incontournable pour éviter les blessures, car il permet à votre corps de réparer les tissus endommagés. Un manque de repos peut non seulement vous faire régresser, mais aussi affaiblir votre corps et favoriser l’apparition de blessures. D'ailleurs, il a été prouvé que dans la pratique d'une activité sportive, la plupart des blessures surviennent lorsque nous voulons en faire trop et trop vite.


Ne vous attendez pas à fournir vos meilleures performances

Avec les multiples arrêts dans les deux dernières années, votre corps a changé, votre corps n'a plus les mêmes capacités physiques, il n’est donc plus en mesure de produire les mêmes performances. En effet, en 2 ans de pandémie, cumuler uniquement 12 mois de sport à intermittence a un grand impact sur le développent sportif et sur les capacités physiques. Soyez donc doux avec vous, avec votre corps et envers vos attentes de performance! Surtout, ne vous découragez pas si vous n’offrez pas des performances à la hauteur de vos espérances! Laissez-vous le temps de retrouver votre sport et vos habiletés!


Faites des entrainements spécifiques à votre sport en parallèle.

Comme mentionné plus haut, votre corps a changé et n’aura pas les mêmes capacités physiques qu’auparavant. Afin de favoriser un retour au jeu optimal et sécuritaire, pratiquer un entrainement à la maison en même temps que reprendre progressivement votre sport constitue une très bonne idée. Pour maximiser son effet, l’entrainement devrait solliciter les mêmes muscles qui sont sollicités lors de votre sport, en plus d’inclure des exercices de proprioception, de renforcement musculaire et de souplesse. Le but de cet entrainement est de réentrainer les qualités physiques exigées par votre discipline (mouvements, types de déplacements, durée de travail, etc.) de façon douce, contrôlée et progressive. Cette étape cruciale permet de rééduquer votre corps et retrouver les qualités physiques spécifiques associées à votre sport. Il est également fortement recommandé de mettre l’accent sur des exercices de stabilité du tronc. Le tronc est le dénominateur commun à tous nos mouvements, quelle que soit l’activité pratiquée! En effet, le tronc (dos, abdos, fessier) est sollicité dans tous les gestes sportifs. Pendant votre pratique sportive, ce sont les muscles de votre tronc qui permettent de transmettre la force et la puissance des jambes aux bras et des bras aux jambes, en plus de protéger votre colonne vertébrale de blessures. Il se doit donc d’être fort, stable et endurant. Il est un élément clé pour vous aider à effectuer des mouvements fermes, puissants, coordonnés et sans douleur.


N’oubliez pas d’arriver d’avance pour vous échauffer

L’échauffement permet de limiter les blessures en évitant de solliciter brutalement l'organisme "à froid". Les muscles froids sont plus raides, moins efficients et moins souples, ce qui accroît le risque de blessures. S’échauffer, c’est préparer son corps (vos ligaments, vos muscles, vos tendons, votre système nerveux et votre système cardio-vasculaire) à répondre à un effort en augmentant progressivement la température du corps et des muscles.


Le décompte est commencé, plus que 5 jours avant la réouverture! Je vous souhaite un bon retour au jeu. N’hésitez surtout pas à communiquer avec moi si vous avez besoin d’aide et de conseils.


Alexanne Bolduc, B.Sc., Kinésiologue

Suivez-moi sur Facebook : Kinfo




Références:

https://perf-and-fit.com/article/difference-reeducation-reathletisation

https://www.cnf-centre-medical.com/conseil-aux-sportifs/preparation-physique-fiche-3

https://bellevue-gpenfao.loire-atlantique.e-lyco.fr/wp-content/uploads/sites/11/2019/01/pr%C3%A9ventrauma118.pdf

https://www.running-addict.fr/conseil-running/comment-eviter-les-courbatures-interpreter/

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout