• Alexanne Bolduc

Comment retrouver sa motivation à bouger sans gym, sans sport d’équipe ou sans cours de groupe ?



Ça fait déjà plusieurs mois que les installations sportives sont fermées. Finis les cours de groupes, finis les ligues sportives, plus d’équipement, plus d’installation. Ces mesures restrictives liées à la pandémie affectent un nombre important de sportifs. Le moral est bas, la motivation est partie alors que la procrastination et la fatigue prennent le dessus. Même si la pratique sportive ne peut plus se pratiquer comme vous le voulez, sachez qu’il est possible de retrouver du plaisir à s’entrainer et à bouger. Voici donc quelques conseils pour vous aider à «redémarrer la machine» et retrouver votre mode de vie sain et actif.



Hors de contrôle

Premièrement, sachez que vous n’avez pas le contrôle sur les restrictions gouvernementales reliées à la covid. C’est plate, c’est frustrant, c’est injuste, nommez-les toutes, c’est vrai! Mais sachez que peu importe ce que vous direz, et l’énergie que vous y mettrez, ça ne changera malheureusement pas les choses, outre que de vous mettre dans un «mind-set négatif». Essayez de voir les opportunités sportives plutôt que les restrictions, vous verrez, vous avez plus de choix que vous ne le pensez. OK, elles ne seront peut-être pas comme vous l’avez souhaité, mais il sera tout de même possible d’en retirer du plaisir et de la satisfaction. D’ailleurs, pourquoi ne pas découvrir de nouveaux sports, de nouvelles façons de s’entrainer? Explorez! Vous pourriez être surpris d’aimer cette nouvelle pratique et vous pourriez même adopter cette nouvelle façon de bouger, même après la pandémie!


Rappelez-vous comment ça fait du bien bouger

Bien que la pratique sportive ne puisse plus se faire de la façon dont vous la pratiquiez il y a un an, sachez qu’il est tout de même possible d’en retirer les mêmes bienfaits. En effet, le sentiment et l’état de bien-être mental et physique après l’effort est encore accessible et c’est ça que vous devez tenter d’atteindre. Cet état de bien-être est accessible en pratiquant tous les sports, suffit juste de bouger et vous retrouvez cette sensation assez rapidement! Essayez-le, vous verrez!


Prévoyez-le à votre horaire

Évidemment, bien que vous sachiez que bouger ça vous fait du bien, c’est n’est pas toujours suffisant pour vous mettre à l’action. Mettre l’entrainement à l’horaire, tel un rendez-vous, vous permet de prendre un engagement envers vous-même et vous aide à éviter de repousser sans cesse le moment de bouger. C’est normal que le divan semble plus attrayant! D’ailleurs, rappelez-vous que, même quand les gyms, les ligues sportives ou les cours de groupe étaient accessibles, la motivation n’était pas toujours à son comble non plus! Mais parce que vous aviez un engagement financier et parce que vous aviez un engagement avec vos coéquipiers, c’était suffisant pour vous faire lever de votre divan! Ainsi, à la maison, sans engagement financier, sans les coéquipiers et sans l’ambiance, les premiers pas pour s’activer sont encore plus difficiles à initier. Par contre, n’oubliez jamais la satisfaction que vous en retirez après et alimentez-vous de ça pour vous donner le petit coup de pouce de vous lever! Vous remarquerez qu'après l’avoir imposé quelques fois dans votre horaire, l'entrainement ne devient plus nécessaire à écrire au calendrier, car vous aurez remarqué qu’il vous fait du bien et que vous en avez besoin. Votre corps le réclame, la motivation est revenue, et la bataille pour sortir du divan devient de moins en moins difficile à gagner!


Impliquez d’autres personnes avec vous

Rendez-vous pour un entraînement en ligne, impliquer un membre de la maisonnée, ou participer à des défis lancés sur les applications avec d’autres personnes sont tous de bons moyens pour vous apporter une dose supplémentaire de motivation. C’est souvent le petit coup de pouce qui fait la différence! Vous ne pouvez pas imaginer à quel point le pouvoir de la solidarité fait des miracles! L’engagement envers l’entrainement devient plus important puisque d’autres personnes sont impliquées. Parfois, vous serez le motivateur de d’autres personnes, alors que d’autres fois, vous serez la personne à motiver. Cette motivation que vous envoient les autres peut être suffisante pour allumer la petite flamme qui manque par moment!


Cassez le cercle vicieux

Ce fameux piège vicieux dans lequel il est facile de tomber : vous savez que vous devriez bouger, mais vous n'avez pas d’énergie pour bouger. Par contre, ne rien faire ne vous donnera pas plus d’énergie! En effet, quand on commence à s’entrainer sur une base régulière, on se rend compte que le niveau d’énergie augmente, lui aussi! C’est ainsi que la roue se met à tourner dans le bon sens. Tu t’entraines, tu as de l’énergie et puisque tu as de l’énergie, tu t’entraines davantage... Les tâches quotidiennes deviennent moins lourdes, car l’activité physique te procure cette belle énergie pour passer à travers tes journées. «Mind-set négatif», fatigue et procrastination deviennent choses du passé!


Choisissez une façon de bouger qui vous fait du bien

Bon OK, vous ne bougez peut-être pas comme vous le voudriez, mais il y a surement autre chose que vous trouvez plaisant à faire et qui vous permettrait de bouger? Vous aimez être dehors? Randonnée, raquette, patin, ski de fond, ski alpin, fat bike, etc. Vous préférez être à l’intérieur? Nombres d’entrainements virtuels de Yoga ou d’entrainements musculaires s’offrent à vous. Allez-y, avec ce dont vous avez envie! Si vous choisissez quelque chose que vous aimez, le risque de vous mettre à l’action augmente. Optez aussi pour une durée qui vous convient, là, aujourd’hui, maintenant. 10 minutes? C’est parfait! C’est déjà mieux que ce que vous faisiez. Vous augmenterez ce temps lorsque vous aurez plus d’énergie ou plus de motivation!


Rappelez-vous que la motivation est quelque chose de variable qui change d’intensité avec le temps. Bien qu’à l’heure actuelle, les restrictions peuvent affecter négativement votre motivation à bouger, sachez qu’il est possible de faire tourner la roue de la motivation quand même. Apprenez à redonner une place importante à l’activité physique. Parce que, même si ce n’est pas parfait, c’est possible de bouger et c’est possible d’aimer bouger sans les gyms, sans les cours en groupe et sans les ligues sportives.


Alexanne Bolduc, B.Sc., Kinésiologue

Suivez-moi sur Facebook : Kinfo

128 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout