• Alexanne Bolduc

La pandémie COVID-19 va-t-elle amener une pandémie d’obésité?

Dernière mise à jour : janv. 23

Malheureusement, le mal était déjà en train de se faire bien avant la pandémie covid-19. En effet, depuis déjà quelques années, l'OMS (L’Organisation mondiale de la Santé) a déclaré que le concept de pandémie était compatible avec l’obésité puisqu’elle concerne une zone géographique très vaste et toucherait plus de 400 millions de personnes (enfants et adultes). D’ailleurs, l’obésité causerait, chaque année, 2,8 millions de morts, affirme l’OMS! Bien que des facteurs génétiques puissent influencer le poids, il ne faut pas négliger le comportement alimentaire et sédentaire qui en serait responsable pour 60-80%! Actuellement, plusieurs régions sont appelées à contribuer à l’effort collectif pour «aplatir» la courbe en restant à la maison. Mais cette nouvelle réalité de confinement est un réel défi. En effet, l’écran est, plus que jamais, accessible pour nous divertir! On s’ennuie? Jeux vidéo, Netflix, Tic Tok, Facebook Instagram, YouTube et plusieurs autres sont là pour nous divertir et il est facilement possible de se perdre à travers cette variété numérique; les heures filent sans même qu’on s’en aperçoive! On pourrait donc se demander si la pandémie COVID-19 va augmenter le nombre de personnes atteintes d’obésité.

Plusieurs recherches ont été effectuées dans le but de connaitre l’impact d’un mode de vie sédentaire sur notre santé. La plupart des recherches relient un mode de vie sédentaire à un temps élevé devant les écrans. Ces loisirs sédentaires que sont la TV, l’ordinateur, la tablette, le cellulaire ainsi que les consoles vidéos auraient, selon ces recherches, plusieurs effets indésirables. On retrouve entre autres : l’augmentation du risque de mortalité précoce, l’augmentation du risque de diabète de type 2, l’augmentation de la tension artérielle, problèmes oculaires, dépression, certains cancers, cardiopathies, problèmes de postures. Puis, finalement, nombreuses sont les recherches démontrant un impact négatif entre les loisirs sédentaires, le sommeil et l’obésité.


L’obésité et les écrans

Selon plusieurs chercheurs, les loisirs sédentaires comme la télévision, les jeux vidéo ainsi que l’ordinateur seraient un facteur prédominant dans les cas d’obésité. Selon les recherches, passer plus de 2 heures devant les écrans par jour augmenterait de 23% le risque d’obésité autant chez les adultes que chez les enfants. D’abord parce que cette activité n’offre pas une grande dépense énergétique, mais aussi parque ce loisir sédentaire serait source de dérives alimentaires. En effet, lorsqu’il s’agit de la télévision ou d’internet, nombreuses sont les publicités liées à l’alimentation, ce qui aurait pour effet d’augmenter la consommation d’aliments. Il est démontré que les personnes qui adoptent des loisirs plus actifs augmentent leur dépense énergétique et consomment moins, puisque leur esprit est occupé à faire autre chose de plus captivant. En effet, une personne qui ne s’ennuie pas n’aura pas besoin d’utiliser la nourriture comme source de satisfaction, confondant ainsi l'envie de manger et la faim.

Sommeil

On aurait observé que, dès l’âge de 3 ans, les écrans ont pour effet de diminuer la qualité et la quantité du sommeil. En effet, les écrans n’offrent pas une très grande dépense énergétique ce qui fait en sorte que le soir venu, le corps n’a pas assez dépensé et n’est pas assez fatigué pour offrir un bon sommeil. D’ailleurs, les jeunes, qui utilisent fréquemment les médias électroniques, rapportent avoir une quantité de sommeil insuffisante, d’avoir de la difficulté à s’endormir une fois au lit, de la difficulté à se lever le matin ainsi qu’une moins bonne capacité de fonctionner et rester éveillés le jour suivant. La lumière bleue, que dégagent les écrans, est également pointée du doigt par la science. En effet, la lumière bleue a des effets importants sur la réduction de production de mélatonine, une hormone jouant un rôle important dans l’endormissement.


Encore plus d’effets chez nos enfants

Chez les enfants, les écrans pourraient même avoir des effets négatifs sur le développement affectif, cognitif et moteur, sur le développement du langage, le contrôle des émotions ainsi que sur la santé psychologique et sociale. Ces impacts seraient expliqués par le fait que, plus un enfant se divertit avec les écrans, moins de temps il investit dans les jeux créatifs et dans la résolution constructive de problème, 2 fondements de l’apprentissage! D’ailleurs, la consommation d’écrans en bas âge serait associée à des difficultés en mathématiques et aurait un impact quant à la performance scolaire. Chez les adolescents, le temps d’écran excessif serait relié à une augmentation des difficultés psychologiques, incluant l’hyperactivité, des problèmes d’ordre émotionnels ainsi que des comportements anxieux et dépressifs. En effet, les adolescents qui consomment une grande quantité d’écrans auraient tendance à davantage se comparer aux autres et sont, par le fait même, plus susceptible d’avoir une mauvaise estime d’eux-mêmes. Finalement, il a été démontré qu’à force d’être assis devant la TV ou l’ordinateur, les jeunes perdent l’envie de bouger, se sentent moins d’énergie pour profiter du plein air, et se mettent à grossir un peu plus chaque jour, surtout s’ils grignotent devant l’écran…


Recommandations

Tous les grands organismes de la santé s’entendent pour dire que :

  • De 0-2 ans, les écrans devraient être évités le plus possible.

  • Chez les 2-5 ans, le temps d’écran devrait être limité à moins de 1h par jour.

  • Chez les 5 ans et plus, il serait recommandé de ne pas accumuler plus de 2 heures d’écrans de loisir par jour pour un maximum de10 h/semaine.

Troquez vos loisirs sédentaires pour des loisirs actifs comme la marche, la danse, l’entrainement, etc. Selon les recherches, chaque heure de marche rapide réduisait de 24 % le risque d’obésité et de 34% le risque de Diabète de type2. Ainsi, les experts recommandent:

  • L’adulte, devrait être actif un minimum de 150 minutes par semaine, soit 30 minutes par jour.

  • Chez les enfants, les recommandations sont: pratiquer une activité sportive entre 60 et 90 minutes par jour, cette période pouvant être découpée en tranches de 10 à 15 minutes tout au long de la journée.

L’augmentation de l’activité physique et la diminution des activités sédentaires auront, selon plusieurs études, une protection contre l’obésité. À l’heure actuelle, 40% des enfants atteignaient ces recommandations minimales et uniquement 16% des adultes de 18-79 respecteraient ces recommandations!

Trucs et astuces pour diminuer votre temps de sédentarité.

  • Fixer des limites de temps passé devant l’écran en utilisant les outils sur votre cellulaire (sur iPhone : Temps d’écran et sur Androïde :Bien être numérique)

  • Rendez actifs vos temps d’écran, vélo stationnaire, tapis roulant, exercices musculaires devant votre émission, ils atténueront de beaucoup les effets négatifs des écrans.

  • Évitez de trimbaler votre cellulaire partout en tout temps! Acceptez qu’il soit dans une autre pièce que vous.

  • N’ayez pas la télévision d’ouverte comme bruit d’ambiance

  • Avant de prendre son cellulaire, se demander si c’est vraiment important ou si ça peut attendre.

  • Fixez des moments sans écran, une routine, des règlements (EX : pas d’écran lors des repas, pas d’écran 1h avant le dodo, pas d’écran lorsqu’on va à l’extérieur, etc.)

  • Osez éteindre votre téléphone ou du moins le son de votre téléphone. En n’entendant pas le son des notifications, vous serez moins porté à aller vers celui-ci.

Les parents en télétravail - comment occuper vos enfants pendant cette crise?


Pour les jeunes enfants

  • Organisez-leur une chasse au trésor dans la maison

  • Offrez-leur de vous préparer un spectacle.

  • Offrez-leur d’écrire une lettre, ou de faire un dessin, que vous posterez aux grands-parents par la suite.(Agréable pour l’enfant, mais aussi pour les grands-parents)

  • Prenez une pause de travail et allez jouer à l’extérieur pendant 15-20 minutes 2 fois par jour (une fois le matin et une fois l’après-midi).

  • Sortez les blocs légo et demandez-leur de faire la plus grosse et haute tour possible!

  • Sortez des doudous et des coussins, ou une grosse boite de carton, pour qu’il fasse sa propre cabane

  • Faites-lui faire une activité académique par jour (lire un livre,écrire, additions soustractions, etc.)

  • Demandez-lui de dessiner l’activité qu’il aimerait le plus faire avec vous après le confinement et après essayez de deviner!

  • Participer un mouvement #cavabienaller (arc-en-ciel) en leur faisant faire un bricolage ou un dessin avec cette thématique

  • Sortez les casse-têtes

Pour les ados

  • Proposez aux plus vieux d’aller faire une commission à pieds à votre place

  • Proposez-leur d’aller promener le chien

  • Faites-lui découvrir un livre que vous avez aimé

  • Donnez-lui des défis physiques qu’il prendra plaisir à accomplir : «pas game» de marcher 10 000 pas aujourd’hui!

  • Proposez-leur de pratiquer leur sport respectif (dribler avec une balle, bâton, ballon.) Vous pouvez même leur donner des défis!

  • Faites-les contribuer aux tâches de la maison comme la cuisine, le ménage…

  • Proposez-lui d’apprendre une chanson à la guitare au piano, etc.

  • Sortez les jeux de société

  • Construire le plus gros château de cartes possible

  • Imprimez des devinettes, des énigmes, sodoku mots croisés…

  • Proposez-leur de participer au mouvement #cavabienaller et de créer quelque chose en ce sens (chanson, dessin, bricolage…)

Bref, soyez imaginatif et créatif et montrez qu’il est possible d’avoir du plaisir sans les écrans!

FOMO (fear of missing out) vers JOMO( joy of missing out)

Je vous invite à passer du FOMO (fear of missing out) au JOMO( joy of missing out)! C’est-à-dire arrêter d’être constamment sur les réseaux sociaux par peur de manquer une nouvelle ou un évènement important, en vous déconnectant, dans le but de vivre le moment présent et d’apprécier prendre du temps pour soi. C'est une incitation à retrouver une distance critique pour ne pas se faire bouffer par la machine virtuelle. Parce que oui, la vie sans écran c’est possible et plaisant. Gardez en tête que vous n’avez pas besoin d’être toujours divertis, prenez le temps de prendre le temps!


Mot de la fin

Bien que les écrans puissent être utiles et positifs, lorsqu'ils sont surutilisés ou mal utilisés ils peuvent nuire à notre bien-être. Apprenez à vous divertir sans eux! Finalement, en ce temps de crise covid-19, il demeure important de rester informé sur la progression du virus et des consignes que le gouvernement nous demande de suivre. Par contre, pour suivre l'actualité vous n’avez pas besoin d’être connectés 24h sur 24! Sachez vous informer aux heures clefs comme le point de presse quotidien entre 11h à 1h30 et limitez les notifications des plateformes d’information en vous concentrant sur les sources crédibles et celles qui vous sont vraiment utiles. Sur ce, bon confinement!


Alexanne Bolduc, B.Sc., Kinésiologue

Suivez-moi sur Facebook : Kinfo


https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-625-x/2019001/article/00003-fra.htm

https://www.cairn.info/revue-enfances-et-psy-2005-2-page-9.htm

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0755498210004070

https://www.cairn.info/revue-staps-2015-4-page-115.htm

https://nice.cnge.fr/IMG/pdf/Activite_physique_2006-2.pdf

https://pdfs.semanticscholar.org/19bd/fac40e178d4f0515865cf838957258af1d36.pdf

http://bv.cdeacf.ca/CF_PDF/135378.pdf

https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/190417/dq190417g-eng.htm?indid=20803-2&indgeo=0

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/vie-saine/temps-ecran-ya-personne-parfait.html

https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/2154_temps_ecran_habitudes_vie.pdf

https://www.cpacanada.ca/fr/nouvelles/magazine-pivot/2019-09-06-temps-ecran

https://www.cpacanada.ca/fr/nouvelles/magazine-pivot/2019-09-06-temps-ecran

https://pausetonecran.com/hyperconnectivite/toujours-plus-connectes/

https://pausetonecran.com/blogue/les-bienfaits-des-pauses-sans-ecran/

https://s3-ca-central-1.amazonaws.com/wp-upi-prod-s3fs/wp-content/uploads/2020/01/23142803/PAUSE_10DEFIS-10FAITS.pdf

https://pausetonecran.com/blogue/isolement-et-pandemie-loccasion-de-tirer-le-meilleur-des-ecrans/

94 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout