• Alexanne Bolduc

3 bonnes raisons de sortir dehors l’hiver

Mis à jour : il y a 10 heures



Plusieurs peuvent redouter de la saison hivernale. En effet, il fait froid, il fait noir tôt, il faut pelleter, il faut s’habiller chaudement, il faut déneiger l’auto, etc. Ce sont toutes des bonnes raisons qui pourraient nous pousser à rester encabanés. D’abord, sachez que, non, l’hiver ne se résume pas qu'au déneigement et qu’au froid polaire. En s’armant de courage et de bonne volonté, il est possible de rapidement découvrir les nombreux bienfaits du plein air en hiver.


1-Diminution de la sédentarité.

La sédentarité est un problème actuel très important qui prend de plus en plus d’ampleur avec la pandémie. En effet, selon les recherches au Canada, le niveau d'activité physique est considérablement diminué chez plusieurs personnes, depuis le début de la pandémie. En effet, selon les statistiques, seulement 4,8 % des enfants (5 à 11 ans) et 0,8 % des jeunes (12 à 17 ans) ont respecté les directives nationales en matière de mouvement pendant le confinement lié à la COVID-19, comparativement à 15 % avant cette période. Parmi ces résultats, 62 % des enfants et des jeunes sont moins actifs à l’extérieur et 79% des enfants et des jeunes passent plus de temps libre devant des écrans. Il faut renverser ces données et le premier pas à faire c’est sortir dehors! En effet, en sortant dehors, on favorise le mouvement. Dehors, l’hiver, il fait froid! Ainsi, pour se réchauffer et apprécier notre moment à l’extérieur on doit donc bouger! Patin, raquette, glissade, ski, construction de phares et de bonhommes de neige, marche, course, etc. sont toutes de belles activités qui nous maintiennent actifs et loin de nos écrans!


2- Humeur

L’hiver, alors que les jours sont courts et froids, bien des gens ont tendance à se laisser sombrer dans un genre de blues hivernal. Ils ont une humeur plus morose et ils se sentent plus rapidement fatigués. Ce dit «blues» serait principalement causé par le manque de lumière. Le fait que les yeux reçoivent moins de lumière engagerait une production plus élevée de mélatonine, une substance somnifère qui rend apathique. Par contre, le fait de sortir à l’extérieur, particulièrement le jour, permettrait à la lumière du soleil d’affecter positivement l’humeur. En effet, le fait de bouger à l’extérieur augmenterait la production de sérotonine et d’endorphine, ces hormones responsables du bonheur et du sentiment de bien-être. Ainsi, même s’il faut parfois se forcer à s’y mettre, gardons à l’esprit qu’après on se sentira mieux, plus heureux et plus énergique!


3- Système immunitaire

L’hiver est connu pour être la saison des grippes et des rhumes. Certains ont déjà entendu dire : « Habille-toi, tu vas attraper un rhume! » ou encore « Tu vas attraper froid! ». Le froid est-il réellement le coupable? Selon certaines études, voici 2 des hypothèses qui pourraient expliquer ce phénomène. Premièrement, l’air froid de l'hiver est sec, ce qui assèche les yeux et les muqueuses du nez et de la gorge. Ces muqueuses servent normalement à créer une barrière aux microbes et virus. Comme cette barrière est plus sèche l’hiver, ce système de muqueuse devient moins efficace, nous rendant ainsi plus vulnérables au virus. Deuxièmement, l’hiver nous avons tendance à être plus souvent et plus longtemps à l’intérieur, ce qui fait en sorte que nous sommes en contact plus étroit les uns avec les autres. On ferme les fenêtres et on met le chauffage à fond. Résultat: l’air circule moins et les bactéries et virus se transmettent plus facilement d’une personne à l’autre. Ainsi, sortez dehors pour réduire les risques! Du point de vue des microbes, on se retrouve moins à risque de contracter une infection dehors qu’à l’intérieur puisque les germes des infections respiratoires survivent moins longtemps sur les surfaces à l’extérieur sous zéro, qu’à l’intérieur. De plus, dehors on bouge et on interagit dans un espace plus grand. Il y a donc moins de contacts étroits qui favoriseraient la transmission des microbes!


En espérant que ces 3 bonnes raisons vous incitent à aller faire un tour dehors quotidiennement!


Alexanne Bolduc, B.Sc., Kinésiologue

Suivez-moi sur Facebook : Kinfo

Références:

https://www.educatout.com/edu-conseils/sante-hygiene/systeme-immunitaire-et-infections/jouer-dehors-bon-ou-mauvais-pour-les-infections.htm?fbclid=IwAR3EglYNnO9qvhgYMmeIiSrN1kyUz-HmJeXj1TkHgCMBMg662coLoVUB3Jo

https://naitreetgrandir.com/fr/nouvelles/2019/12/30/20191230-jouer-dehors-enfant-important-hiver/?fbclid=IwAR0hba7qmIduuNKgopqFEqQwv8kcq9-7u3D9NBKIAwiRnauSYXrcMBXH1Dg

https://www.participaction.com/en-ca/resources/children-and-youth-report-card

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2722604/

https://www.sunulabo.sn/wp-content/uploads/2019/08/La-vitamine-D-chez-l-adulte.-Recommandations-du-GRIO.pdf

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25423324/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18977127/

https://naitreetgrandir.com/blogue/2012/06/27/grand-maman-1-docteur-0-on-peut-attraper-froid/

58 vues0 commentaire
 
  • Facebook

©2020 par Kinfo. Créé avec Wix.com